Petite Enfance

Assistantes maternelles

Liste des assistantes maternelles à titre non permanent sur la commune de La Chapelle Gaceline

LE BOUFFO Anicette - 16 Rue du Rahun - Tél. 02.99.08.53.71
LERENARD Maryse - 14 Rue de La Mairie - Tél. 02.99.08.19.71
GRAUD Marie-Christine - 3 Rue du Lavoir - Tél. 02.99.08.23.30
BIZEUL Germaine - 6 Rue du Lavoir - Tél. 02.99.08.22.17
NOVELLO Christelle - 9 Rue de La Gare -  Tél. 02.99.08.01.51                                    THOREL Gwénaëlle 27 La Moraie Tél. 02.99.08.02.95

 

 

 

Relais Assistantes Maternelles du Pays de La Gacilly

assitante-maternelle
R.A.M

Service destiné aux assistantes maternelles et aux parents de Jeunes enfants. C'est un lieu d'accueil, d'informations,

de rencontres et d'échanges concernant toutes les attentes et les interrogations que vous avez sur la petite enfance.

Renseignements : Mme Marion CORBINEAU

Télephone : 02.99.08.07.06

ram@cc-payslagacilly.fr

Pour plus d'informations connectez vous directement sur le site du Ram ici

 

Bébébus l'Ile aux Enfants

Jour

7h30 -18h30

Salle communale
Lundi Salle Brocéliande St Martin Sur Oust
Mardi Mercredi

Salle Mathurin Robert Bel Orient La Gacilly

Jeudi Vendredi Salle polyvalente du Bois Vert Carentoir

La halte garderie l'île aux Enfants est un mode de garde occasionnel pour les enfants de 4 mois à 6 ans.

Attention : Sur réservation de 7h30 à 9h et de 17h à 18h30 auprès du 06 45 14 39 39 ou du 06 45 14 62 62

 
 

Nourissons - Aide et conseils

La diversification alimentaire chez les nourrissons

La diversification alimentaire consiste à introduire des aliments non lactés dans l'alimentation donnée à un nourrisson nourri au lait maternel ou au lait artificiel. Cette diversification doit correspondre à une phase d'adaptation, tant physiologique que sensorielle et psychologique, qui autorise une alimentation omnivore, variée et autonome.
La maturation des fonctions digestives est, certes, précoce chez le foetus humain, toutefois :

  • la sécrétion de pepsine est faible à la naissance, et ceci rend plus difficile la digestion gastrique des protéines,
  • la sécrétion de l'alpha-amylase pancréatique est presque nulle jusqu'à l'âge de 6 mois. Le nourrisson utilise l'amylase salivaire et la gluco-amylase intestinale pour digérer l'amidon ingéré,
  • la sécrétion de la lipase pancréatique et la sécrétion des sels biliaires sont insuffisantes dans les trois premières semaines de la vie. Ceci peut expliquer certaines maldigestions de laits de vache dits " maternisés ",
  • la barrière immune intestinale est immature à la naissance, et le risque de sensibilisation aux principaux allergènes est accru pendant les premiers mois de la vie,
  • la capacité de l'élimination rénale des déchets azotés et du sodium est limitée pendant les trois premiers mois.

Les conditions de la motricité bucco-linguale du nourrisson justifient le maintien d'une alimentation lactée exclusive jusqu'à l'âge de 4 mois. Avant cet âge, le palais est mou, le réflexe de succion-déglutition, apparu à la 14ème semaine de gestation, existe encore et la langue rejette ce qui est dur, mou ou pâteux. La mastication apparaît habituellement vers l'âge de 4 mois.

Que l'enfant soit nourri au sein ou reçoive une préparation pour nourrissons (lait 1er âge), il n'y a aucun argument díordre nutritionnel pour donner au nourrisson autre chose que du lait pendant les quatre à six premiers mois de vie (Comité de nutrition de la société française de pédiatrie).
Si un risque d'atopie existe dans la famille, il est logique de retarder la diversification alimentaire au-delà des 6 mois, et de n'introduire qu'après un an les oeufs et les poissons. Les arachides, les noix et les noisettes seront évités jusqu'à líâge de trois ans révolus.

En l'absence d'antécédent familial d'atopie on conseille une alimentation lactée exclusive pendant les 4 à 6 premiers mois (en privilégiant l'allaitement maternel ou à défaut un lait à charge antigénique réduite, dit " hypoallergénique "), l'introduction progressive des fruits et des légumes pendant le premier mois de la diversification et l'introduction des oeufs, de la viande et du poisson au-delà des 6 mois.
Une diversification trop précoce, avant l'âge de 4 mois, exposerait d'une part à l'apparition d'allergies alimentaires dont le risque serait multiplié par 5, et, d'autre part, à la survenue de carences liées à la croissance rapide du nourisson et aux besoins spécifiques qu'elle entraîne (carence en calcium si l'apport de lait n'est pas au minimum de 500 à 700 ml/j ; carence en fer, si ce lait n'est pas enrichi en fer).

Renseignements tirés du site du Ministère de la Santé et de la protection sociale

 

Actualités

Agenda du week...

Des idées pour sortir...

En savoir plus...

La médiathèque

A partir du 3 septembre, nouveaux Horaires et...

En savoir plus...

La Caléche de la...

Désormais célèbres au delà des frontières...

En savoir plus...

Agenda du week...

Des idées pour sortir...

En savoir plus...

©2009 - Commune de la Chapelle Gaceline                                                                                                                                                   Création Celtic Média